D'ou provient la bougie ? Découvrez son histoire !

Posted in Connaissances

Le mot « bougie » apparaît au XIVe siècle et provient d’une petite ville du littoral algérien située à 220 km de la capitale. La cité de Béjaïa approvisionnait l’Europe de chandelles en cire d’abeille de grande qualité. Devenue aujourd’hui objet de décoration et de bien être, la bougie a longtemps était indispensable dans la vie quotidienne.

Retraçons ensemble les origines et évolutions de la bougie à travers son histoire.

À la découverte de l’ancêtre de la bougie : la chandelle

Depuis la création du feu, la lumière nous a toujours apportée de la sécurité. Elle a contribué à l’essor de nos civilisations. Nous retrouvons les plus anciennes traces de chandelles en 3 000 av. J.-C.. À l’époque, on employait le jonc comme mèche. On entourait cette plante de graisses animales ou végétales pour assurer une combustion lente. On pouvait ainsi éclairer l’intérieur des habitations.

C’est véritablement au Moyen Âge que l’utilisation des chandelles s’est démocratisée. Le suif (graisse animale) pouvait brûler la peau et la lumière produite apparaissait faible. Cependant elles restaient plus pratiques et économiques à utiliser que les lampes à huile. Elles se retrouvent alors dans la plupart des foyers. Les hautes sphères de la société de l’époque utilisaient des chandelles à base de cire d’abeille. Celles-ci offraient plus d’avantages que les chandelles de suif. Elles émettaient plus de lumière et moins d’odeurs. Le prix élevé de cette cire n’autorisait que la noblesse et le clergé à son utilisation.

Le père de la bougie : un scientifique français

C’est le chimiste français Michel-Eugène Chevreul qui inventa la première bougie dans les années 1820. En effet, grâce à ses découvertes scientifiques sur la saponification, il mit au point la bougie stéarique. La stéarine était extraite des graisses animales et offrait une combustion lente et propre. Sa trouvaille permettra de remplacer définitivement l’usage des chandelles de suif. Dans les années 1850, on découvrit également la paraffine, matière cireuse & déchet propre issue du pétrole. Ces deux découvertes développèrent considérablement la fabrication et la consommation des bougies.

Les bougies modernes : un large choix disponible

De nos jours, les procédés de fabrication se sont améliorés même si le principe fondamental reste identique. La plupart de celles-ci sont constituées soit de cire minérale, de cire animale provenant des abeilles ou encore de cire végétale (majoritairement à base de soja). Elles sont de toutes les couleurs et senteurs. Ces bougies parfumées vous permettront de décorer et parfumer délicieusement votre intérieur selon vos désirs.

AUGET pour sa part utilise un mélange de cire minérale et de cire végétale afin d’avoir une cire optimale en terme de diffusion de parfum et de combustion. Découvrez le concept et l’histoire d’AUGET.

There are no reviews yet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Start typing and press Enter to search

Shopping Cart