Le parfum : une invitation à l’évasion depuis votre salon

Posted in Bien-êtreFragrances

Si nous sommes actuellement privés de nos habituels voyages de vacances, ne nous privons pas d’explorer de nouveaux horizons. Le monde des odeurs permet de vous évader sans à avoir à quitter votre logement. Des pétales de roses du sud de la France, au patchouli des terres lointaines d’Asie en passant par les notes ambrées qui évoquent la chaleur de l’Orient, nous vous emmenons à la découverte des lieux où sont cultivées les matières premières olfactives. Une pérégrination qui remonte aux sources des origines des plus belles plantes, épices et ingrédients des compositions des fragrances.

L’origine des matières premières : essences végétales ou molécule synthétique ?

Face aux inquiétudes montantes sur la composition des produits cosmétiques, on parle de plus en plus de « parfums naturels ». On y oppose les « parfums synthétiques ». Ces derniers ayant l’image d’être de moins bonnes qualités, olfactivement moins intéressants, voire dangereuses. Or pour les fragrances, cette mauvaise réputation des molécules de synthèse n’est pas fondée.

Les essences naturelles définissent les extraits que l’on obtient à partir de plantes, de fleurs ou autres sources que l’on trouve dans la nature. C’est le cas notamment des huiles essentielles. Cela ne signifie pas qu’elles sont meilleures, plus écologiques ou moins allergisantes. Bien au contraire, de nombreuses essences naturelles sont déconseillées aux femmes enceintes, enfants et en application sur des peaux sensibles.

Pour faire une composition parfumée, la plupart des nez utiliseront des essences naturelles et des molécules synthétiques. L’hédione à l’odeur délicatement amandée, l’ambre gris ou encore les notes de cuirs sont, elles, obtenues grâce à la chimie. Bien qu’elles puissent être senties dans un environnement naturel, elles ne peuvent pas toujours être extraites directement. Elles sont ainsi reproduites en laboratoire. Un procédé qui permet aussi de créer des notes complexes à l’odeur envoûtante.

Pour aller plus loin sur le sujet, vous pouvez consulter notre article sur les 7 familles olfactives.

Des arômes et parfums venus des quatre coins du monde

Dès l’ouverture de la route de la soie et du commerce international a débuté les échanges d’épices, d’huiles, de fleurs séchées et autres onguents dont les effluves embaumaient les ports. Rapidement, les parfumeurs ont pu jouer avec les absolus pour créer des accords entre les senteurs. Très connus, les parfums à la rose ne sont peut-être pas aussi européens que vous ne le pensez. Si la rose de mai (rose centifolia pour son nom scientifique) vient de la capitale du parfum Grasse, la rose de Damas est aujourd’hui cultivée en Bulgarie ou en Iran. Le patchouli a largement été porté par les femmes occidentales des années 60-70, alors que cette plante est originaire d’Asie.

Pour élaborer un parfum, les créateurs de parfums combinent entre 10 et 500 molécules olfactives. Un véritable melting pot de senteurs qui sont sourcées par les grandes multinationales de parfums. Puis ces ingrédients sont savamment choisis, pesés et appairés jusqu’à créer le parfum qui réveillera vos émotions.

Des parfums qui vous font voyager

Sans avoir à vous déplacer, les senteurs vous transportent dans vos souvenirs. Chaque odeur évoquant une histoire personnelle ou un sentiment. Il peut également vous faire voyager en stimulant votre imagination. C’est ce que nous avons voulu en créant la bougie : l’AVENTURIÈRE. La violette alliée au cèdre, au patchouli et la vanille évoquent les lieux lointains à explorer. Une invitation onirique au voyage.

There are no reviews yet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Start typing and press Enter to search

Shopping Cart